Foire aux questions

Foire aux questions 2017-09-18T15:16:52+00:00

Pour toutes questions :

Kevin Robinson
Directeur du service de la sécurité incendie

Téléphone | 450 460-7838 poste 225
Télécopieur | 450 460-3853

En cas d’incendie dans la maison, la première chose à faire est de sortir, de rester dehors et faire le 911. Avant que le pire n’arrive, préparez avec votre famille un plan d’évacuation en cas d’incendie en prévoyant un point de rassemblement pour tous à l’extérieur de votre propriété (sur la pelouse du voisin d’en face par exemple). Ne jamais retourner à l’intérieur du bâtiment!

La façon la plus sécuritaire de sortir d’une pièce ou d’un bâtiment lors d’un incendie consiste à se déplacer à quatre pattes. Dirigez-vous rapidement, mais sans imprudence à la sortie la plus proche prévue par votre plan d’évacuation. Évitez d’ouvrir les fenêtres, ouvrir une fenêtre dans une pièce en flammes alimentera le feu en oxygène et augmentera sa force et le risque de propagation.

Et n’oubliez jamais que la panique est très mauvaise conseillère.

Il est tout d’abord important de savoir si votre extincteur portatif est à usage unique ou rechargeable. Pour ce qui est de l’entretien général de ces extincteurs, quatre étapes doivent être considérées soit l’essai hydrostatique, le remplissage, l’entretien et l’inspection. Leur fréquence varie selon le type d’extincteur.

Pour un extincteur portatif à poudre chimique rechargeable, l’essai hydrostatique se fait tous les 12 ans et les travaux d’entretien doivent être effectués par un spécialiste au moins une fois tous les 6 ans. L’extincteur devrait être inspecté tous les mois.

Le Service de sécurité incendie ne fait pas l’inspection ni le remplissage de votre extincteur portatif.

Marche à suivre pour l’inspection de votre extincteur portatif :

  • Assurez-vous que votre extincteur est bien à l’emplacement désigné.
  • Que ni l’accès à l’extincteur ni sa visibilité ne sont obstrués.
  • Que les directives de fonctionnement sur la plaque signalétique de l’extincteur sont lisibles.
  • Que les sceaux et indicateurs de manipulation ne sont ni brisés ni manquants.
  • Vous devez aussi vérifier qu’ils sont pleins en pesant et soupesant les extincteurs.
  • Examinez toutes les marques de dégradation, de corrosion, de fuite ou toute obstruction des jets de sortie.
  • Assurez-vous que la pression indiquée par les manomètres ou indicateurs de pression est normale, c’est-à-dire dans une position qui indique une pression de fonctionnement.

Pour connaître la date de la dernière inspection ou du dernier entretien, consultez les étiquettes attachées au bec de l’extincteur.

Non, adressez-vous à un spécialiste des extincteurs portatifs. (Consultez la rubrique « Extincteurs » dans les pages jaunes de votre bottin téléphonique).

Conformément au schéma de couverture de risques en sécurité incendie, les pompiers visitent toutes les propriétés résidentielles pour vérifier le bon fonctionnement des avertisseurs de fumée. Les pompiers effectuent ce travail sur une période de cinq ans.

Pour effectuer cette tâche, les pompiers exposent les avertisseurs à de la fumée synthétique, ensuite, ils vérifient la date de fabrication indiquée sur le boitier, car les avertisseurs de fumée doivent être remplacés tous les 10 ans. Si aucune date de fabrication n’est indiquée, l’avertisseur de fumée doit être remplacé sans délai.

Oui! Vous pouvez nous retrouver sur Facebook et Twitter aux adresses suivantes : www.facebook.com/Incendies.SSISAM et aussi sur Twitter : https://twitter.com/@SSISAMCaserne50

Oui, le ministère de la Sécurité publique a beaucoup d’informations très pertinentes sur son site web, visitez-le à: http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-incendie/prevenir-incendie/conseils-prevention.html